Flash infos

Démarches
en ligne
& services

Recevoir la newsletter

Alerte SMS

S'inscrire
Magazine municipal
Journal vidéo

Jeudi

  Max. : 23°
Min. : 7°


Le couvent des Cordelières

Cette porte d’entrée monumentale, datant du XVIIe siècle, donnait accès au couvent des Cordelières implanté dès 1622 sur l’Ile Forte.

couvent_cordelieres

Jusqu’à la Révolution, les religieuses de Notre-Dame-de-Pitié s’occupent des malades et d’un petit pensionnat de jeunes filles. En 1626, Louis XIII et Anne d’Autriche assistent à la messe dans la chapelle du monastère. La mère du général La Fayette y a vraisemblablement été contrainte à l’exil par lettre de cachet, de 1758 à 1772. Sous la Révolution, les bâtiments servent de garnison aux républicains et de prison aux Vendéens.

Le bâtiment est utilisé comme infirmerie militaire en 1870-1871, hébergement aux troupes françaises durant la Grande Guerre et aux soldats polonais pendant la Seconde Guerre mondiale. Hospice municipal à la fin du XIXe siècle, l’édifice est devenu une maison de retraite médicalisée. L’église du couvent des Dames Cordelières appartient à la commune et sert de salle de spectacles sous le nom de Théâtre des Dames.

Partager : Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
Agenda
<Septembre 2017>
LMMJVSD
    01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
A l'affiche