Flash infos

Démarches
en ligne
& services

Recevoir la newsletter

Alerte SMS

S'inscrire
Magazine municipal
Journal vidéo

Partenaire avec la ville de Moribabougou (MALI)

La Ville des Ponts-de-Cé a noué des liens avec la commune de Moribabougou (proche de Bamako, capitale du Mali), afin de permettre aux jeunes Ponts-de-Céais de développer des projets avec ceux de Moribabougou.

L’objectif est de tisser des liens de solidarité et d’enrichissement humain au travers d’actions menées et voulues par les habitants des deux communes.

Les différentes rencontres avec le maire de Moribabougou, Diarra Diarra, et ses adjoints, mais surtout avec la population et ses adolescents de 16, 17 ans, ont permis de faire ressortir les différents points qui leur tiennent à coeur. Les actions contre la pauvreté, pour faciliter l’accès aux études, pour la santé, la gestion de l’eau, l’obtention de matériel pédagogique et de moyens informatiques figurent au rang des priorités. Autre réflexion qui tient à coeur les associations : la place de la personne handicapée, comment faire pour améliorer ses conditions de vie dans un environnement difficile.

La commune de Moribabougou a été créée par la loi du 4 novembre 1996. L’équipe municipale est constituée de 11 personnes dont le maire, Diarra Diarra et 6 femmes.

LA COMMUNE SE COMPOSE DE 4 VILLAGES :

  • Moribabougou
  • Souleymanebougou
  • Fombabougou
  • Dogabala

Elle est située à 15 km de Bamako et s’étend sur 200 km2. Sa population est de 10 483 habitants, composée essentiellement de Bamanan, Dogon Peulh, Somono, Sonhraï, Sarakolé, Malinké. La langue est le Bamanankan (le français y est également parlé couramment). La commune est arrosée par le fleuve Niger et présente un relief accidenté avec des collines, des plateaux et de petites vallées. Toutes choses qui rendent difficile son aménagement dans le cadre de l’urbanisation.

Les activités économiques sont diversifiées et portent surtout sur l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat et le commerce.

La localité est très riche en lieux de détente, chose qui fait d’elle un coin très prisé par les Bamakois le week-end. Il existe également deux salles de cinéma et chacun des quatre villages possède un terrain de sport.

Partager : Print this pageEmail this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on Pinterest
Agenda
A l'affiche